Comment faire le lien entre émotions et sensations corporelles ?

Dernière mise à jour : 24 avr.


L'émotion est définie comme un état de conscience complexe en général brusque et momentané accompagné de signes physiologiques.


En d'autres termes, les émotions qui naissent dans notre cerveau s'accompagnent de sensations corporelles.

La question qui se pose alors :

Pourrions nous cartographier notre corps et l'utiliser comme GPS émotionnel ?



Cette question est d'autant plus essentielle que nous nous rendons compte aujourd'hui à quelle point l'intelligence émotionnelle est un atout personnel, social et professionnel.

Notre culture et notre éducation traductionnelle nous ont poussé à vouloir cacher ces manifestations physiques dès lors que montrer ses émotions était perçu comme un signe de faiblesse.


Des générations de nos grands parents, parents en passant par la nôtre et encore trop souvent celle de nos enfants ont été conditionnées pour se déconnecter à la fois des émotions (preuves de faiblesses) et du corps (dénigrement des métiers manuels).

Résultat : nous sommes nombreux à vivre autour de nos pensées, à ruminer nos problèmes et à cogiter à des solutions ... et si nous laissions tomber la tête pour observer notre corps.



Les manifestations physiques des émotions primaires


Commençons par faire simple, et rappelons nous les manifestations physiques les plus connues des émotions primaires que sont la joie, la peur, la colère, la tristesse et le dégoût.


  • La joie : sourire, rire, respiration facile, cage thoracique déployée, sentiment d'ouverture et de légèreté, énergie, teint coloré


  • La peur : souffle coupé, tremblements, respiration difficile, visage contracté, épaules serrées rentrées dans le cou, dos rond et crispé, boule dans le ventre, jambes qui flageolent, sensation de froid



  • La colère : accélération du rythme cardiaque et de la respiration, coup de chaud, poings serrés, contractions musculaires, envie de crier, sourcils froncés, narines dilatées, mâchoires serrées, bouche pincée, sentiment de poids sur la poitrine

  • La tristesse : larmes aux yeux, poids sur les sourcil et les joue, nœud dans la gorge, la poitrine ou le ventre, épaules qui s'affaissent, poids lourd dans les bras et les jambes, fatigue, pâleur, voix nouée




  • le dégoût : envie de vomir, mouvement de recul, grimace, mauvais goût dans la bouche, les yeux qui se plissent, narines serrées, épaules qui rentrent dans le cou, respiration bloquée



Certaines manifestations peuvent aussi être communes à plusieurs émotions, parfois même contradictoires !

Prenons l'exemple du rougissement : on peut être rouge de colère comme de bonheur.

On peut rentrer les épaules dans le cou car on est ému ou un peu gêné, cela ne veut pas dire que l'on soit dégouté ou apeuré ...


Evidemment tout cela est propre à chacun et à sa propension à laisser s'exprimer les émotions.


Alors serait il possible de s'appuyer sur des études scientifiques pour trouver son GPS émotionnel ?


Les cartes corporelles des émotions


Des chercheurs finlandais ont publié en décembre 2014 une étude démontrant les sensations corporelles activées par une palette large d'émotions ( lien : https://www.pnas.org/doi/10.1073/pnas.1321664111).


700 volontaires finlandais, suédois et taiwanais ont dessiné leurs sensations corporelles alors qu'ils visionnaient des vidéos activant différentes émotions.

Les couleurs chaudes (rouge et jaune) représentent une suractivation des zones du corps face à l'émotion éprouvée, quand les couleurs froides (bleu et vert) représentent une sous activation. Le noir représente la neutralité.

C'est incroyable de voir à quel point corps et tête sont liés !


En voyant ces corps un peu extraterrestres (sorry c'est mon côté créatif qui ressort 😜), j'ai eu envie des les classer par intensité de manifestations physiques...

Un petit copier coller plus tard, voici ce que ça donne :



















Personnellement, j'y vois plus clair et tout de suite je trouve qu'il est très nourrissant de voir que des 4 émotions les plus intenses nous retrouvons les émotions positives de la joie, l'amour et de la fierté. C'est vrai que ces émotions nous donnent des ailes. Et je comprends pourquoi la joie a une telle puissance pour notre équilibre, c'est la seule émotion qui occupe tout le corps.


L'intensité du ressenti de la colère est vraiment forte ... on imagine donc aisément pourquoi la contenir peut être mauvais à long terme pour notre équilibre ... le tout est de savoir l'exprimer sans violence : retenir ses poings, relacher ses machoires, ralentir son rythme cardiaque (en respirant) et même calmer ses pieds qui ont sans doute envie de frapper 😉


N'est il pas surprenant de voir que l'intensité de l'anxiété est plus forte que la peur ?

La peur est une émotion de l'instant, celle du "bouh" quand on sursaute. Je l'imaginais donc plus forte que l'anxiété. Cela me rassure en même temps, moi qui ait tant de mal à m'en défaire depuis que je suis en burn out ... je comprends mieux cette sensation si forte le matin au réveil.

Il est intéressant de voir aussi que la peur active les mains et les jambes, sans doute pour se protéger ou fuir, alors que l'anxiété les sous active et nous enferme dans une certaine inaction.


Ensuite, les activations du corps confirment bien ce que nous percevons par nous même :

le dégoût active toute la zone digestive, de la bouche aux intestins, et les mains sans doute pour se couvrir la bouche

la honte active les joues, d'où rougir de honte

le mépris active le visage qui va grimacer

la surprise active les yeux et le cœur, c'est une émotion de l'instant qui fait bondir le cœur, arrondir les yeux et lever les sourcils


La jalousie fait sans doute cogiter et nous amène tout doucement vers l'émotion de la tristesse.

C'est vraiment interpelant de voir que l'expression corporelle des émotions puissent être commune à chacun. On pourrait penser que l'émotion de la tristesse, qui est vraiment une émotion intime, s'exprime différemment. Elle active les yeux qui s'affaissent ou pleurent, elle active la boule dans la gorge et la poitrine ... et sous active le reste du corps, nous immobilise, pour nous laisser aller à la tristesse sans avoir d'envie de quoi que ce soit d'autre.


Quant au dessin corporel de la dépression, toute vie semble avoir quitter ce corps. Ce qui valide pour ceux qui en douterait que ce n'est pas dans la tête que cela se passe ! La dépression se manifeste bien par l'absence de toute émotion, par un grand vide, l'envie de rien ...


Une chose m'interpelle tout de même :

les zones corporelles les plus activées par nos émotions sont tête-gorge-poitrine. Quand nous sommes submergés par une émotion, c'est forcément cette zone qui va être activée.

L'idée d'un GPS émotionnel grâce à cette cartographie du corps est alors à utiliser grâce aux autres manifestations corporelles.

Si je me sens débordée par une émotion qui active tête, gorge ou poitrine, sans doute faut il que je me connecte au reste du corps pour déceler quelle émotion est activée.

  • si je serre les poings et la mâchoire, il y a des chances que je sois en colère

  • la différence entre l'anxiété et la peur viendrait sans doute de l'impulsion à agir ; la peur : je fuis ou je m'immobilise le temps que ça passe puis j'agis ; alors que l'anxiété s'associe à une envie de ne rien faire (une peur associée à de la tristesse)

Qu'en pensez vous ? Je livre là mon interprétation mais il se peut qu'elle soit erronée ou tout simplement différente pour vous. Ce serait intéressant de pouvoir échanger.


Pour finir par une note positive, je retiens que la joie est la seule émotions qui active tout le corps ; il suffit de penser aux enfants qui sautent de joie ou même aux animaux. J'ai vu cette semaine un vidéo des vaches qui exprimaient leur joie de retourner aux champs après la période d'hibernage ; elles sautaient, se cambraient, se tortillaient tout le corps.


Je pense aussi à ma collègue Bérénice qui laisse exploser sa joie comme une enfant, elle rie fort, lève les bras au ciel, saute ... et c'est très communicatif.


Laissez s'exprimer votre joie, votre corps vous dira merci ... et vos proches aussi 😍


Surveillez les news, je vous prépare un petit atelier créatif sur ce thème de la carte corporelle des émotions ... ou mieux devenez membre en cliquant sur le log in en haut de page pour recevoir les actus.


A bientôt


Céline









20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout